French VERSION

Nigeria-Super Falcons : la politique de la Fédération sévèrement taclée

Le Nigeria s’est qualifié pour le second tour des qualifications de la Can féminine Maroc 2022. Les Super Falcons sont sorties victorieuses du choc face au Ghana. Mais cette victoire ne convainc guère Godwin Izilein. L’ancien entraineur des championnes d’Afrique déplore le manque de niveau de l’équipe et s’attaque à la fédération nigériane de football.

Godwin Izilein est mécontent de la fédération nigériane de football. Dans un entretien accordé à The Guardian, l’ancien sélectionneur des Super Falcons est monté au créneau. Il fustige la gestion de la fédération nigériane de football (NFF) qui n'a pas su rajeunir l'équipe féminine. «La NNF est injuste envers la jeune génération de footballeuses. Comment une fédération sérieuse peut-elle permettre à une joueuse qui faisait partie  de l’équipe en 2004 de continuer à jouer dans l’équipe actuelle. La NFF a bloqué les chances de nombreux jeunes joueuses» s’insurge le champion d’Afrique 2004.

Cette situation explique pour Izilein les déconvenues de l’équipe nationale ces derniers temps. Le Nigeria ne s’est pas en effet qualifié pour les Jeux Olympiques Tokyo 2020. Il a été éliminé de la course par la Côte d’Ivoire. Les Super Falcons vont d’ailleurs retrouver les Eléphantes au deuxième tour des qualifications pour la Can féminine Maroc 2022.

Le Nigéria, un géant en perte de vitesse ?

Les coéquipières d’Asisat Ochoala ont validé leur ticket pour le tour suivant sans convaincre. Elles sont passées de justesse face au Ghana. Après leur victoire à Lagos (2-0), les Nigérianes se sont inclinées à Accra (1-0). La première nation africaine voit son trôner sur le continent vaciller depuis quelques temps. Les triples championnes d’Afrique ont même perdu la finale de la Coupe Aisha Buhari face aux Bayana Bayana à domicile. Ce qui est une humiliation pour Izilein. «Je me sentais tellement triste quand l’Afrique du Sud est venue nous battre à Lagos» confie le technicien nigérian

L’arrivée du coach américain Randy Waldrum à la tête de la sélection nigériane n’est également pas du goût d’Izilein. «Je l’ai dit à mainte reprise qu’il était mal d’amener un entraineur américain à la tête de l’équipe parce que l’homme ne connait pas le football africain» déclare t-il. Il exhorte la NFF à miser sur l’expertise locale.

Amy WANE

L’article est apparu en premier sur Sport News Africa.

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram