French VERSION

Coupe Arabe 2021 - Ould Ali : « L’avantage psychologique des Égyptiens a fait la différence »

Nourddine Ould Ali - technicien algérien de renom et ancien sélectionneur de l’équipe de Palestine - nous a fait part de ses impressions après la rencontre ayant opposé l’Algérie à l’Egypte (1-1) - ce mardi soir - en Coupe Arabe des Nations.

C’était sans aucun doute l’un des matchs les plus attendus de la phase de poules de la Coupe Arabe 2021. Coleaders du groupe D à la veille de cette troisième et dernière journée, les Fennecs et les Pharaons se sont disputés une première place importante pour la suite de la compétition.

« C’est une rencontre purement tactique comme il fallait s’y attendre, nous a confié le coach algérien. Un grand engagement de part et d’autre. Un match très plaisant pour les spectateurs. L’Egypte qui s’est accaparée le ballon et nous qui étions en situation réactive. » Confie Nourddine Ould Ali.

Après un départ de rencontre équilibré, les Algériens ont réussi à passer devant à la 19e minute de jeu. Se trouvant dans la surface de réparation adverse sur un coup-franc à l’entrée des 18 mètres, Mohamed Amine Tougai, le jeune défenseur central de l’Espérance de Tunis, a donné l’avantage aux Fennecs.

« Comme prévu, la formation égyptienne a joué la possession de balle lors de la quasi-totalité de la rencontre, a enchainé Nourddine Ould Ali. Les Algériens ont décidé d’opter pour une tactique de contre-attaque même s’ils ont essayé, difficilement, de posséder la balle et de garder cette dernière de leur côté dans certaines phases de jeu. »

« L’égalisation des Égyptiens a fait beaucoup de mal à l’Algérie »

L’équipe de Carlos Queiroz a ensuite décidé de passer la seconde et redoubler d’efforts pour revenir au score. Après plusieurs occasions ratées, les Égyptiens sont revenus à la marque en deuxième mi-temps.

« L’égalisation des Égyptiens nous a fait beaucoup de mal en seconde période, a expliqué l’ancien coach de la Palestine. Ayant l’avantage sur le plan psychologique, ces derniers ont pressé pour marquer le deuxième but et passer devant au score. »

Ne s’étant pas départagées dans le jeu, les deux équipes, à égalité parfaite à la fin du match, se sont référées au règlement de cette nouvelle édition de la Coupe Arabe 2021 pour savoir qui va éviter d’affronter le Maroc, samedi prochain, en quart de finale.

C’est finalement les Égyptiens qui sont passés devant la formation de Madjid Bougherra grâce au barème du fair-play de la FIFA. Les Algériens ont reçu plus de cartons que leur adversaire. Ils prennent ainsi la seconde position de ce groupe D de la Coupe Arabe 2021.

« C’était un match plein entre deux favoris pour le titre, nous a confié Nourddine Ould Ali. Il y a eu beaucoup d’engagement physique des équipes. Le volet tactique a pris le dessus sur les autres dans ce match à enjeu. Il y avait un équilibre sur presque tous les niveaux entre les deux formations. Ce qui a fait la différence, c’est le léger avantage sur le plan mental des Égyptiens. »

Touabi Juba Arris

L’article est apparu en premier sur Sport News Africa.

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram